Un épurateur ou un purificateur d’air : lequel devriez-vous choisir ?

Il existe une panoplie de solutions pour lutter contre les mauvaises odeurs dans son appartement. Entre les weed bags, les sacs anti-odeurs ou les appareils pour la purification de l’air, les utilisateurs disposent d’une variété de choix. Toutefois, bien choisir son appareil de filtration d’air est très important. Faut-il opter pour un épurateur ou pour un purificateur d’air ? Découvrez à travers cet article les avantages de l’épurateur et du purificateur ainsi que leurs inconvénients.

Épurateur d’air : avantages et inconvénients

Les épurateurs d’air garantissent un environnement dépourvu de toute sorte de pollution atmosphérique. Contrairement aux weed bags, ils assurent l’élimination des particules, des gaz de l’air et même de mauvaises odeurs. Les matières corrosives sont aussi éliminées ainsi que les fumées diesel pour contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air respiré à l’intérieur d’une pièce. Installer un épurateur sur un lieu de travail permet de maintenir les employés en parfaite santé.

Cependant, les épurateurs sont susceptibles de consommer un peu d’énergie. Cette consommation reste quand même négligeable lorsqu’on prend en compte la satisfaction qu’on peut tirer de celle-ci.

Purificateur d’air avantages et inconvénients

Le purificateur fournit un nettoyage profond de l’air en le débarrassant des allergènes qui y sont. Il y applique un désodorisant naturel rendant ainsi l’environnement plus agréable. Il en existe qui sont très avantageux pour les patients asthmatiques, allergiques aux animaux. Grâce à cet appareil, il est tout à fait possible de mesurer le niveau de pourcentage d’air propre contenu dans un environnement interne. Cette mesure est exprimée en pieds cubes par minutes. Désormais, chaque purificateur est doté de cette norme permettant ainsi aux utilisateurs de s’assurer du bon fonctionnement de l’appareil à tout moment.

Bien qu’il soit utile pour l’assainissement de l’air, le purificateur d’air peut aussi s’avérer inapproprié pour l’atmosphère. Les purificateurs ioniques, par exemple, sont susceptibles de produire de l’ozone, un élément toxique pour les bactéries aéroportées. L’ozone est avantageux quand il s’agit uniquement de protéger les hommes contre les rayons ultraviolets, et cela, à une bonne distance de la terre. Il ne saurait rester en contact direct avec les hommes, cela pourrait s’avérer dangereux. Aussi, les purificateurs d’air ne sont pas totalement efficaces contre toutes les particules polluantes de l’environnement.

Quel serait donc le meilleur choix ?

Un épurateur et un purificateur jouent presque le même rôle à la seule différence qu’un purificateur est incapable d’éliminer les gaz et odeurs d’un environnement. Il est pourtant très efficace pour débarrasser l’air de petites particules polluantes provenant de la fumée de tabac. Jusque-là, un purificateur reste impuissant devant les composés gazeux. Vous aurez remarqué que même en présence d’un purificateur dans une pièce, l’odeur de la fumée de tabac s’impose toujours. Cela n’est aucunement le cas pour un épurateur.

En effet, l’épurateur élimine toute sorte d’odeur, qu’elle soit issue du tabac ou non. Alors, bien qu’il consomme un peu plus en énergie qu’un purificateur, il reste un choix idéal pour tout projet d’assainissement d’air dans un milieu interne.